medecine-traditionelle-chinoise_edited.j
medecine-traditionelle-chinoise_edited_e

La Médecine Traditionnelle Chinoise

Un autre regard sur la vitalité de l'être humain

La médecine traditionnelle chinoise est l’une des plus anciennes médecines naturelles, avec une histoire de plus de 3500 ans. 

 

L’intérêt croissant pour les médecines naturelles dans le monde, font de la médecine traditionnelle chinoise une complémentarité de plus en plus utilisée en occident.

 

Vieille de quelques milliers d'années, la Médecine traditionnelle chinoise  se fonde sur un certain nombre de concepts, tant pour expliquer le monde qui nous entoure que le fonctionnement du corps humain, les deux étant intimement liés.  Les concepts fondamentaux sont :

  • Concept du Yin et Yang (symbole de la bipolarité des choses),

  • Concept des Wuxing (5 mouvements),

  • Concept des San Bao, les trois trésors (Jing, Qi, Shen),

  • Concept des Zang Fu (Organes et Entrailles),

  • Concepts des Jing Luo (Méridiens et Ramifications).

 

La médecine traditionnelle chinoise considère l'existence d'une énergie vitale, indispensable à la vie ( le Qi), circulant partout dans le corps. L'énergie est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens.  Selon les chinois, le corps humain est à l’image de la terre, parcourue de rivières souterraines, les méridiens : « si ces rivières ne sont pas obstruées, l’écoulement de l’énergie se fait naturellement ».

De plus l’homme est considéré dans son ensemble : corps, esprit et environnement avec lequel il inter-réagit et est en intime résonance. L’homme s’intègre dans l’univers et il est influencé par les saisons, et rythme sa vie en fonction des éléments.

 

La médecine chinoise cherche à comprendre l’être humain dans son ensemble, dans son environnement,  tant du point de vue des symptômes visibles qu’invisibles, et à rétablir l’équilibre interne, la circulation de l’énergie vitale nommée Qi dans l’organisme

Le principe général : l'harmonie

La médecine chinoise définit la santé en termes d'équilibre : il se traduit par la circulation harmonieuse des fluides du corps entretenue grâce aux bonnes relations d’interdépendance entre les organes.

Quand cet équilibre est rompu, des dysfonctionnements corporelles et émotionnelles apparaissent et des blocages s'installent. Les causes des déséquilibres peuvent être extérieures (froid, humidité, chaleur...) ou intérieures (alimentation, émotion, psychisme...).

La Médecine traditionnelle chinoise ne traite pas les symptômes, mais la personne, de façon globale, holistique. Chaque individu possède une constitution particulière, selon un équilibre qui lui est propre. C'est ce qu'on appelle le terrain. L’objectif de la pratique est de restaurer l’équilibre du terrain. La médecine traditionnelle chinoise vise à maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps.

 

 

La médecine traditionnelle chinoise est composée de cinq disciplines :

La pharmacopée,

L’acupuncture,

La diététique,

Le massage Tuina,

Le Tai Ji Quan et Le Qi Gong

(Exercices et respirations pour rétablir l'équilibre énergétique)

 

Cette pluralité d’outils permet à la médecine traditionnelle chinoise d’être à la fois préventive et curative, et reflète un système de santé non conventionnel naturel et complet.

Les séances proposées se pratiquent toujours en complément d'un suivi médical. Les séances sont proposées à des fins non médicales. Elles ne remplacent en aucun cas les soins d’un médecin ou d'un masseur – kinésithérapeute.
Compte tenu de la loi du 30.04.1946, décret 60669 de l'article L.489 et de l'arrêté du 8.10.1996, il ne s'agit nullement de soins médicaux ou de kinésithérapie et les séances sont des techniques complémentaires qui ne substituent en aucun cas à une prestation médicale.